Handicap Européen

août 2, 2023

Le handicap asiatique détient la plus grande part des paris sur le handicap mondial, car il s’agit d’un moyen plus populaire d’équilibrer les chances de gagner entre deux équipes. Cependant, ce n’est pas le seul pari à handicap que vous pouvez choisir. Le handicap européen a précédé le handicap asiatique et a été utilisé par les bookmakers en ligne en Europe bien avant que le handicap asiatique ne devienne populaire.

Cette fonctionnalité vous aidera à bien comprendre les caractéristiques des handicaps européens et à mettre en évidence les différences entre les handicaps européens et asiatiques, ce qui vous permettra de choisir plus facilement la meilleure façon de parier et d’augmenter vos chances de gagner.

Comment fonctionne le Handicap Européen ?

Un handicap européen est un pari à 3 voies, similaire à un pari sur le résultat d’un match 1X2. C’est pourquoi on l’appelle aussi « handicap simple » ou « handicap à trois voies ». Dans tout match où les deux équipes sont très différentes en force, un handicap est placé sur l’outsider pour rendre plus difficile pour les favoris de gagner le pari.

Jusqu’à présent, la fonctionnalité est la même que pour Asian Handicap. C’est une différence notable : le Handicap Européen (en abrégé EH) est toujours un nombre entier, ce qui signifie qu’il peut être égalé à la différence de buts. Le handicap asiatique n’est pas de -1,5 balles ou de -0,25 balles. Le handicap européen est toujours -1, -2, -3, etc.

Comme l’Asian Handicap, où l’objectif principal est de sortir d’un résultat à égalité (avec un handicap non entier, vous pouvez gagner ou perdre votre pari), l’European Handicap a un résultat « à égalité ». Bien entendu, il ne s’agit pas du tirage réel du jeu mais de « l’équilibre » du handicap spécifique fixé par le bookmaker en ligne.

Exemple de handicap européen

L’équipe nationale de football d’Espagne est à domicile contre l’Écosse, et les chances de gagner le match sont de près de 100 %. Les cotes de pari 1X2 sur la victoire de l’Espagne ne doivent pas dépasser 1,01. Le handicap européen a favorisé l’outsider écossais, qui avait beaucoup de buts (généralement 3 ou 4) que l’Espagne a dû surmonter pour être considérée comme la gagnante. Cela rend les paris sur le match encore plus amusants, car il est plus difficile de prédire correctement le résultat du match.

Quel que soit le résultat, si le handicap européen est de trois buts, l’Espagne ne sera considérée comme vainqueur que si elle gagne par quatre ou plus. En conséquence, celui qui soutient l’Écosse gagnera le pari même s’il en perd moins de trois. Le match est un match nul si l’Espagne remporte le handicap EH par trois buts.

La structure européenne du handicap expliquée

Les paris avec handicap européens ressemblent généralement à ceci :

Equipe A (-2) / Match nul (-2) / Equipe B (-2)

Qu’est-ce que ça veut dire?

  • Équipe A (-2) : Si vous soutenez cette option, vous gagnerez si l’équipe concernée gagne par trois buts ou plus.
  • Égalité (-2) : Dans ce cas, vous gagnez si votre jeu préféré gagne par deux buts.
  • Equipe B (+2) : La dernière option favorise l’outsider du match. Si votre équipe soutenue gagne le match, fait match nul ou même perd par un but, votre pari sera considéré comme gagnant.

Différences dans les paris « Nul »

Nous avons déjà mentionné que la principale différence entre les handicaps européens et asiatiques est qu’il n’y a pas de résultat d’égalité. Ce n’est pas correct à 100 % : la formulation correcte est « résultat nul sans gagner », car il existe également un handicap rond dans les handicaps asiatiques. Mais il y a une grande différence.

Lorsque vous pariez sur Asian Handicap -1, si le favori gagne par un but, votre pari sera remboursé car le pari est considéré comme un « match nul ». Vous ne gagnez pas et vous ne perdez pas.

En revanche, si vous pariez -1 handicap européen et que votre équipe gagne par un but, vous perdrez votre pari. Dans les paris avec handicap en euros, vous ne pouvez pas récupérer votre mise. Vous ne pouvez gagner ce pari qu’en plaçant un pari « Nul », où vous vous attendez à ce que le favori gagne avec une avance d’un but. Cette option n’existe pas dans Asian Handicaps car il s’agit d’un pari à double sens.

Quand parier sur le Handicap Européen ?

Si vous choisissez de parier sur les cotes de handicap européennes, sachez que vous prenez un risque beaucoup plus élevé que les paris 1X2. La vérité est que les cotes EH sont faciles à trouver, car presque tous les bookmakers en ligne les proposent sur le marché (le handicap asiatique est de plus en plus populaire mais pas disponible partout).

Si votre style de jeu préféré consiste à aider l’équipe la plus forte à gagner, généralement à domicile, vous devez étudier attentivement le handicap européen. Si vous découvrez que l’équipe à domicile s’attend à gagner par plus d’un but, vous pouvez réaliser d’énormes profits. Les cotes peuvent varier considérablement, car les cotes de 1,25 des favoris peuvent être les cotes de 1,60 à 1,70 que la même équipe remporte deux buts ou plus. Cela aura un impact sur vos fonds.

Les inconvénients de ce jeu sont à peu près les mêmes que le handicap asiatique. Dans la plupart des cas, vous pariez uniquement sur les motivations de l’équipe, car si l’équipe pense avoir gagné le match, elle ne vise peut-être pas le deuxième but.

À quoi dois-je faire attention lors du choix d’un handicap européen ?

Avant de placer un pari à handicap européen, veuillez suivre les conseils ci-dessous.

Forme récente : Gagner large ou étroit pour le favori ? Les outsiders ont-ils excellé lors des derniers matchs à l’extérieur ou ont-ils perdu plus d’un but?

Matchs à domicile/à l’extérieur : leur record actuel indique le comportement nécessaire que vous devez connaître avant de placer vos paris.

Météo/terrain : s’il pleut, le terrain devient plus lourd et l’équipe favorite a plus de mal à surmonter les obstacles.

Motivation pour le jeu : l’équipe favorite a-t-elle gagné parce qu’elle a marqué plus d’un but, ou était-ce un match nul ennuyeux parce que rien n’a été affecté ?

Relations avec les clubs : dans le cas de foules amicales, vous devez éviter les différences substantielles entre les cibles.

Stratégie européenne du handicap

L’utilisation des handicaps européens est une tentative d’augmenter les cotes sur certains paris populaires. Cependant, tous les jeux avec des différences de cotes significatives ne sont pas les mêmes. Veuillez vous concentrer sur des types de matchs spécifiques, tels que :

Lorsqu’il y a une grande différence de qualité entre les favoris et les outsiders, les favoris n’auront aucun mal à marquer de nombreux buts.

  • Lorsque l’équipe favorite a un solide bilan offensif et que l’outsider a du mal à garder sa cage inviolée.
  • Un résultat d’une équipe considérée comme favorite est choquant (battu par un outsider la semaine dernière, un KO humiliant dans une coupe en milieu de semaine ou une défaite massive lors d’une trêve internationale), et il y a une réelle incitation à riposter.
  • Dans le cas d’un soutien à l’outsider, sachez que les favoris sont confrontés à de graves problèmes de blessure/suspension ou ont de réels problèmes avec l’entraîneur et leur relation avec les joueurs.

La motivation est la clé

Dans l’exemple Espagne contre Ecosse mentionné ci-dessus, une victoire d’un-deux buts donnerait à l’Espagne les trois points dont elle a besoin. S’ils marquent plus de buts, ils ne gagneront rien, ce qui augmente le risque pour le favori de se relâcher, surtout sur des obstacles énormes. Il n’y a rien de plus frustrant que de voir une équipe forte ralentir et ne pas viser un autre but parce qu’elle a déjà gagné, mais malheureusement, ce n’est pas notre pari.

Ce serait parfait si vous faisiez plus attention à l’estimation des cotes et à la définition de ce que « vaut parier » signifie. Les cotes de handicap européennes sont toujours plus acceptables que les cotes simples 1X2, il est donc facile de se laisser emporter plutôt que de les estimer soigneusement.

Trouver de meilleures cotes

Dans un nombre croissant de matchs, le handicap européen est une option de pari alternative, même entre des adversaires qui ont théoriquement les mêmes chances de gagner. Dans ce cas, EH n’est pas utilisé pour équilibrer la différence de puissance mais pour donner au vainqueur potentiel des cotes plus attractives. Supposons que le derby Man Utd-Barcelone se déroule dans un lieu neutre. S’il n’y a aucun signe, les cotes pour les deux équipes devraient être à peu près les mêmes.

Les bookmakers en ligne fourniront des cotes de handicap européennes pour ce jeu, mais les chances de surmonter le handicap sont beaucoup plus élevées cette fois. Par exemple, si une victoire à Barcelone a une offre à 2,20 dans le type de pari 1X2, elle sera à plus de 3,50 pour gagner dans un handicap européen -1. Dans ce cas, le handicap européen est recommandé lorsque nous sommes dans l’équipe à gagner et que nous voulons choisir de meilleures cotes et prendre le risque correspondant.

Handicaps européens pour les autres sports

Le handicap européen existe aussi dans d’autres sports que le football, mais l’essence est la même. Par exemple, les paris sur le basket-ball ont des handicaps de points qui incluent des matchs nuls. Le favori doit correspondre audit handicap pour remporter à nouveau le pari d’égalité. On le retrouve également dans les paris sur le tennis (matchs et même manches), les sports collectifs comme le volley, le handball et le water polo, et les sports individuels comme les fléchettes et le snooker. Certains bookmakers en ligne proposent même des options de handicap européen dans des sports américains comme le baseball ou le football américain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.