octobre 17, 2023
  • Les paris sur le handicap sur le football expliqués
  • Trois types de handicap asiatique

Découvrez ce qu’est le pari à handicap sur le football, comment il fonctionne et les différents types de marchés de paris à handicap sur le football proposés par Pinnacle. Lisez la suite pour devenir un expert des paris à handicap.

Le football, étant un sport multisports, il existe souvent une différence dans la qualité perçue des équipes adverses ; l’ampleur de cette différence dépend d’une gamme complexe d’effets, allant de la domination historique et du soutien financier à des éléments tels que l’avantage sur le terrain ou les blessures/disponibilité des joueurs et d’autres facteurs situationnels. Les paris sur le football interprètent ces facteurs et les expriment comme les chances de succès de chaque équipe selon les cotes.

Paris à handicap

Lorsqu’il existe une différence significative dans la perception des capacités, les cotes des paris sur le favori seront si faibles qu’elles n’offriront que peu de retour et, par conséquent, peu d’incitation au parieur.

Pour lutter contre les préjugés perçus en matière de capacité et offrir des cotes plus équilibrées et attrayantes, les bookmakers proposent des paris dits à handicap. Dans le football, les cotes de handicap égalisent les règles du jeu en appliquant un handicap cible (à la fois positif et négatif) à chaque côté pour tenir compte des différences dans la perception du pouvoir des joueurs. Il permet aux parieurs de trouver une meilleure valeur que de soutenir les favoris dans les paris 1X2 traditionnels, la forme de pari sur le football la plus courante.

Le handicap s’applique au résultat réel du match pour marquer le pari (résultat). Il existe trois types de paris à handicap que vous devez connaître avant de placer votre pari :

Handicap de niveau

Un handicap de niveau signifie qu’il n’y a aucune différence perceptible de capacité entre les équipes X et Y, donc aucun biais de handicap n’est attribué et les deux équipes commencent avec 0 but.

Pour gagner un pari, les parieurs doivent identifier l’équipe qui, selon eux, marquera plus de buts que leur adversaire. Ce type de handicap n’a rien à voir avec les rencontres à sens unique mais est utile car il élimine une égalité ; si le match se termine par un match nul, tous les paris seront remboursés, car aucune des deux équipes n’a d’avantage dans les paris à handicap zéro.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.